France-Pas d'accord aux négociations sur le dialogue social

le
1

PARIS, 17 janvier (Reuters) - Le Medef et les organisations syndicales ne sont pas parvenus samedi matin à un accord sur une refonte du dialogue social et sont convenus de prolonger les négociations, peut-être la semaine prochaine. Alors qu'un compromis paraissait se dessiner vendredi matin, au moins entre le Medef, l'Union professionnelle artisanale (UPA), la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC sur une simplification et une modernisation du dialogue social, une journée et une nuit de négociations n'ont pas permis de surmonter les divergences. "Ce matin il n'y a pas d'accord. On ne sait pas s'il y en aura un", a dit le vice-président de la CFTC, Joseph Thouvenel. "On va se revoir mais on n'a pas fixé de date." Les organisations patronales et syndicales sont cependant convenues de voir s'il était possible de fixer une date la semaine prochaine. Selon les syndicats, le Medef n'a pas été en mesure de présenter un projet final d'accord faute de mandat des organisations patronales. (Emmanuel Jarry, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le samedi 17 jan 2015 à 11:02

    Tant que les richesses crées en France seront accaparées par les improductifs(25% de la population active) ÉLUS , STATUTS SPÉCIAUX ET ADMINISTRATIFS DE LA FONCTION PUBLIQUE NATIONALE ET LOCALE. Aucune réforme n'aura d'effets positifs ou ne sera possible.Il faut mettre en place la TVA SOCIALE:Réduire de moitié le nombre des parlementaires,Supprimer les statuts spéciaux:Réduire drastiquement les administratifs du secteur publique.