France-Onze maires du Sud-Ouest "prêts à accueillir" des réfugiés

le
1

TOULOUSE, 4 septembre (Reuters) - Les maires de onze communes de Haute-Garonne se sont déclarés vendredi "prêts à accueillir" des réfugiés après la diffusion de l'image "insoutenable" d'un enfant syrien de trois ans retrouvé mort sur une plage turque après le naufrage de son embarcation. Dans un appel intitulé "Nous sommes prêts à accueillir" à l'initiative de Christophe Borgel, député socialiste de Haute-Garonne, ces édiles locaux ont affirmé leur volonté de "réagir en êtres humains, en républicains". "Depuis plusieurs semaines, nous voyons sous nos yeux, le drame que vivent des milliers d'hommes et de femmes poussés à quitter leur pays par la peur et la misère. L'image de cet enfant échoué sur une plage turque est insoutenable. Il représente aujourd'hui l'humanité tout entière", écrivent dans leur appel les maires socialistes, divers-droite ou divers-gauche de ces communes situées au sud de Toulouse. "Le président de la République François Hollande et la chancelière Angela Merkel ont rappelé la nécessité pour l'Europe d'accueillir. Nous voulons leur répondre, nous sommes prêts en tant que maires à y prendre notre part", poursuivent-ils. Pour Christophe Borgel, "aucun républicain ne peut accepter de faire comme si ces hommes, ces femmes, poussés à quitter leur pays dans d'effroyables conditions, par la peur de la guerre, des répressions, par la misère, par la recherche tout simplement d'un avenir pour leur enfant, cachaient en leur sein des terroristes". (Johanna Decorse, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.