France-Nouvelle phase de la réforme de l'Etat lancée au T1 2015

le
3

PARIS, 11 décembre (Reuters) - Une nouvelle phase de la réforme de l'Etat sera lancée après un séminaire gouvernemental fin février qui fixera une feuille de route pour deux ans, a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification, Thierry Mandon. Il s'agit d'identifier les missions susceptibles d'évoluer: "celles qui pourraient être renforcées, celles qui pourraient être exercées différemment, celles qui pourraient être transférées à d'autres acteurs, celles qui pourraient être créées et, le cas échéant, celles qui pourraient être abandonnées", lit-on dans le dossier de présentation. Cette "revue des missions de l'Etat" répond aux remarques de nombreux experts qui jugent qu'il n'est plus possible de réformer l'action publique ni de redresser les comptes publics en réalisant seulement des séries de coupes budgétaires. "L'Etat ne se réforme pas à coups de rabot. Il se réforme en revenant à la source, c'est-à-dire à la pertinence des missions réalisées par les agents sur les territoires", écrit Thierry Mandon dans les documents transmis aux journalistes. "Il faut réinterroger nos politiques publiques et nos modes de faire. Il faut redéfinir les missions sur lesquelles l'Etat doit être fort, en lien étroit avec les territoires." Vingt-trois thématiques ont été choisies pour des consultations avec les collectivités locales, les agents publics, les usagers, les entreprises et les associations. Le premier bilan des concertations sera fait en janvier et chaque ministère fera des propositions avant le séminaire gouvernemental. Parmi les thèmes de réflexion figurent "le repositionnement de l'Etat territorial en matière de développement économique", "le rôle des services de l'Etat et opérateurs aux côtés des collectivités territoriales en matière de transition énergétique" ou "la politique du handicap, de la famille et de l'enfance". (Jean-Baptiste Vey, édité par yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 11 déc 2014 à 21:35

    Plaie de la France: fonctionnaires et syndicats…la Cour des Comptes (PS), a mis le doigt ou ça fait mal, très mal…les 2/3 de notre dette, soit environ 13 000 milliards, sont le fait de ces « forbans », commencé par TonTon 1er et TOUS les Gvts successifs, soit pour se faire élire, soit pour conserver leurs privilèges…et voilà ou ns en sommes…Pas belle la vie de nos Syndicats/ Foncs/ Elus/politicards/mafieux, avec retraites DOREES intouchables ???...

  • M5723741 le jeudi 11 déc 2014 à 14:49

    Toutes les réformes qui contribueront à la réduction de la pression de la fonction publique et corrélativement à celle du déficit abyssal de la France seront les bienvenus.

  • M8252219 le jeudi 11 déc 2014 à 14:42

    Il est temps de faire de vraies réformes--TVA SOCIALE tous les français et d'autres en bénéficient tous doivent participer à sont financement qui se fait sur le seul dos des salariés et des entreprises.Réduction de moitié du nombre des parlementaires plafonnement et fiscalisation de tous leurs revenus et avantages,suppression de tous les statuts spéciaux.retour au 39h pour TOUS,3jrs de délai de carence en arrêt maladie pour tous,retraite à 65 ans pour tous.

Partenaires Taux