France-Nouvelle défection à EELV, Denis Baupin jette l'éponge

le
0
    PARIS, 18 avril (Reuters) - Une nouvelle défection frappe 
lundi le parti écologiste EELV, avec l'annonce du départ de 
Denis Baupin, le vice-président de l'Assemblée expliquant de 
moins en mois partager "les choix stratégiques du mouvement". 
    Ce départ vide encore davantage de sa substance un parti 
durement affecté par une année 2015 noire, qui a vu de nombreux 
responsables quitter le mouvement.  
    "J'ai décidé de ne pas renouveler ma cotisation et donc de 
démissionner d'EELV" (Europe Écologie-Les Verts), écrit Denis 
Baupin sur sa page Facebook dans une lettre adressée au 
secrétaire national du parti David Cormand.  
    "Je n'ai pas pris cette décision le cœur léger, car cela 
fait maintenant plus de 27 ans que j'en suis membre, espérant 
lui avoir été utile", ajoute-t-il. "Je partage de moins en moins 
les choix stratégiques du mouvement, même si je n'en méconnais 
pas les raisons" 
    En février, l'entrée au gouvernement d'Emmanuelle Cosse -- 
l'épouse de Denis Baupin et ex-secrétaire nationale du mouvement 
-- comme ministre du Logement a achevé de plonger le parti dans 
la crise, cette dernière se "mettant en retrait" du parti.  
    Le positionnement d'EELV à l'égard du pouvoir est cause de 
profondes divisions depuis le départ de Cécile Duflot du 
gouvernement lors du remaniement qui a conduit Manuel Valls à 
Matignon, au printemps 2014. 
    Cette année, le remaniement de février a vu d'autres 
démissionnaires du parti entrer au gouvernement, Barbara 
Pompili, partie en septembre, et Jean-Vincent Placé, qui l'a 
quitté en août aux côtés de François de Rugy. 
 
 (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant