France-Nouveau survol de centrales nucléaires par des drones -sce

le
0

PARIS, 1er novembre (Reuters) - Des drones ont survolé cinq centrales nucléaires françaises dans la soirée de vendredi, a-t-on appris samedi de source proche du dossier, après des incidents semblables ces derniers jours. Il s'agit des centrales de Flamanville (Manche), Fessenheim (Haut-Rhin), Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Dampierre (Loiret) et Penly (Seine-Maritime), a précisé la source, confirmant une information de l'AFP. La centrale de Penly et celle de Golfech, dans le Tarn-et-Garonne, avaient été survolées dans la nuit de jeudi à vendredi et des enquêtes avaient été ouvertes après des survols de centrales et de sites du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) en octobre. Les centrales de Creys-Malville (Isère), du Blayais (Gironde), de Nogent-sur-Seine (Aube), de Cattenom (Moselle), de Chooz (Ardennes), de Gravelines (Nord) et du Bugey (Ain) ont été survolées par des drones entre le 5 et le 20 octobre, avait indiqué EDF. Une porte-parole d'EDF EDF.PA a déclaré samedi que les survols n'avaient pas d'impact sur la sûreté ou le fonctionnement des centrales. Chaque centrale a porté plainte contre X et informé les pouvoirs publics. Le survol de centrales est interdit dans un périmètre de cinq kilomètres et de 1.000 mètres d'altitude autour des sites. (Jean-Baptiste Vey)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant