France-Nouveau recul de l'emploi à domicile

le , mis à jour à 00:15
1

PARIS, 10 juillet (Reuters) - Le nombre d'heures de travail déclarées par les particuliers employeurs a poursuivi sa baisse au premier trimestre en France, selon les statistiques publiées vendredi par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss). Ce recul, pour le 12e trimestre consécutif, a atteint 1,4%, le rythme le plus élevé depuis fin 2013, et 3,9% sur un an. Le nombre de particuliers employeurs a quant à lui diminué de 0,8% sur le trimestre, pour revenir à 1,943 million, et de 1,9% sur un an. L'horaire moyen déclaré par employeur a baissé pour sa part de 0,6% sur le trimestre et de 2,1% sur un an. Le salaire horaire étant resté quasi stable (+0,1%), la masse salariale des emplois à domicile a reculé de 1,3% à 2,0 milliards d'euros au premier trimestre. Sur un an, sa baisse a été de 2,6%. La baisse du trimestre tient aux activités hors garde d'enfants. Pour la seule garde d'enfant à domicile, la masse salariale a progressé de 1,1% sous les effets combinés de la hausse du taux de salaire horaire (+0,6%) et du nombre d'heures déclaré (+0,5%). (Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le vendredi 10 juil 2015 à 00:47

    on y ajoute pas le travail occulte au moins partiellement ? a bien y regarder les contrôleurs en nombre suffisant auraient sans doute des surprises,, déclarations partielles, paiements en especes , travaux non declares(periode ou les nomades sont tres actifs cote ravalement demoussage élagages et j en passe a en juger l activite et les sonnettes frequentes aux portes de nos habitations !