France-Non lieu dans l'affaire des vols empruntés par Sarkozy

le
0
    PARIS, 21 septembre (Reuters) - Les juges chargés de 
l'enquête sur le financement de trois vols en jet privé 
empruntés par Nicolas Sarkozy fin 2012 et début 2013 ont 
prononcé un non-lieu dans cette affaire, a-t-on appris mercredi 
de source judiciaire. 
    Cette décision est conforme aux réquisitions du parquet.  
    Personne n'avait été mis en examen dans ce dossier.  
    Le parquet de Paris avait ouvert une information judiciaire 
en décembre 2014 sur le financement de ces vols, pris en charge 
par Lov Group, la société de Stéphane Courbit, un proche de 
l'ex-président. 
    L'enquête était ouverte des chefs d'abus de biens sociaux, 
complicité et recel de ce délit au préjudice éventuel de Lov 
Group. 
    Cette enquête faisait suite à un dessaisissement partiel par 
une juge d'instruction marseillaise, qui enquêtait sur un trafic 
de drogue entre la République Dominicaine et la France via des 
vols privés. 
    Trois vols de la Société Nouvelle Trans Hélicoptère Service 
(SNTHS) ont été empruntés par l'ancien président de la 
République entre fin 2012 et début 2013 et les factures ont été 
acquittées par Lov Group, société de Stéphane Courbit.  
 
 (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant