France: Neuf gardes à vue prolongées dans le dossier attentats

le
0

PARIS, 18 janvier (Reuters) - La garde à vue de neuf des douze personnes interpellées cette semaine en région parisienne dans le cadre de l'enquête sur les attentats des 7, 8 et 9 janvier à Paris et Montrouge a été prolongée de 48 heures, a-t-on appris dimanche de source judiciaire. La garde à vue de trois des quatre femmes interpellées dans la nuit de jeudi à vendredi - trois compagnes de certains des hommes arrêtés lors du même coup de filet - a en revanche été levée, précise-t-on de même source. Ces douze personnes avaient été interpellées dans l'Essonne, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis. (voir ID:nL6N0UV1BW ) Les enquêteurs cherchent notamment à savoir si certaines d'entre elles ont pu apporter un soutien logistique aux trois tueurs, les frères Chérif et Saïd Kouachi et Amedy Coulibaly. Les attaques du journal satirique Charlie Hebdo, le 7 janvier, d'une policière le lendemain à Montrouge, aux portes de Paris, et d'une épicerie casher de la porte de Vincennes le 9 janvier, ont fait 17 morts. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant