France-Nette amélioration du moral des patrons de TPE-Etude

le
0

PARIS, 26 février (Reuters) - Le moral des dirigeants de très petites entreprises s'améliore nettement par rapport au dernier trimestre 2014 mais reste à un faible niveau, selon le baromètre Ifop-Fiducial publié jeudi. Plus d'un quatre d'entre eux (27%) se disent optimistes sur le climat général des affaires en France, soit une hausse de 15 points par rapport au quatrième trimestre 2014, qui constituait un plus bas. A l'inverse, 73% sont pessimistes, ce qui est la proportion la moins importante depuis le deuxième trimestre 2012. Pour leur propre activité, 46% des dirigeants de TPE se disent optimistes, soit une hausse de sept points par rapport au quatrième trimestre 2014. La proportion de ceux qui estiment la situation financière de leur entreprise préoccupante passe de 36% à 28%, soit le plus faible niveau depuis le deuxième trimestre 2012. La proportion de ceux qui estiment que les actions économiques du gouvernement inspirent confiance progresse de six points, à 24%. La défiance vis-à-vis du gouvernement recule de 12 points, à 40%. Après des destructions nettes d'emplois sur les trois derniers mois (-2%), et ce pour le sixième trimestre consécutif, les dirigeants de TPE anticipent des créations au cours des trois prochains mois, à hauteur de 1%, en particulier dans les services aux entreprises (+5%). Selon eux, l'ensemble de l'année 2015 devrait être atone pour ce qui concerne l'emploi, 85% prévoyant de stabiliser leurs effectifs, 9% de créer des postes et 6% d'en détruire. Seuls 2% des patrons de TPE estiment que le chômage reculera cette année, 13% en 2016, 23% en 2017 et 60% "en 2018 ou après". Les indicateurs français en temps réel ECONFR Les indicateurs de la zone euro en temps réel ECONEZ Le point sur la conjoncture française ECO/FR (Jean-Baptiste Vey, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant