France-Morano destituée pour ses propos sur la "race blanche"

le
0

PARIS, 7 octobre (Reuters) - La Commission nationale d'investiture des Républicains a retiré mercredi à Nadine Morano la tête de liste en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales de décembre, une décision qui sanctionne ses propos sur la France, pays "de race blanche", a déclaré à Reuters un participant à la réunion. Nadine Morano, qui est vice-présidente de l'instance, était absente lors de la réunion. Députée européenne, elle se trouvait à Strasbourg pour l'intervention d'Angela Merkel et François Hollande devant le Parlement européen. Nicolas Sarkozy avait accordé mardi soir à l'élue une dernière chance, lui demandant de formuler des regrets dans une lettre avant la réunion de la CNI, ce qu'elle n'a pas fait, ne reniant rien de ses propos. Philippe Richert, tête de liste des Républicains aux élections régionales dans le Grand Est, a annoncé aux instances nationales de sa formation qu'il démissionnerait si Nadine Morano gardait son investiture en Meurthe-et-Moselle. Elle sera remplacée par Valérie Debord, ex-députée de la région. (Simon Carraud avec Sophie Louet et Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant