France : Marion Rolland dit stop

le
0
France : Marion Rolland dit stop
France : Marion Rolland dit stop
Championne du monde de descente en 2013 à Schladming, Marion Rolland a décidé de mettre un terme à sa carrière, qui restera marquée par des blessures qui lui a fait manquer des échéances importantes.

Une championne du monde se retire. A 32 ans et en raison d'une blessure au genou droit, Marion Rolland a annoncé dans un communiqué sa décision de mettre un terme avec effet immédiat à sa carrière. Plus de quinze ans où la Française aura connu le bonheur d'être sacrée championne du monde de descente à Schladming en 2013, là où elle a connu ses meilleurs résultats en Coupe du Monde avec une deuxième place en descente et une troisième place en Super-G lors des finales de la Coupe du Monde 2012. Mais elle aura aussi connu bien des blessures, avec deux blessures aux ligaments croisés du genou gauche en 2007 puis en 2010 avant sa dernière blessure en septembre 2013 lors d'un stage de préparation au Chili. Blessures qui lui auront fait manquer les deux dernières compétitions majeures que sont les Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi et les championnats du monde de Vail-Beaver Creek, où elle n'a pu défendre son titre.

« Après une nouvelle visite au centre Paul Santy de Lyon pour voir le Dr Sonnery-Cottet ce lundi, je suis maintenant fixée sur la suite du programme. L'opération aura bien lieu, mon ligament est trop touché pour espérer éviter la chirurgie (nous avons eu un petit espoir ces 30 derniers jours). La date n'est pas encore fixée mais ça sera probablement au début du printemps, a rappelé Marion Rolland dans son communiqué. Avec cette nouvelle blessure, il est temps pour moi de penser au futur. Le ski a été ma vie jusqu'à maintenant, j'ai réalisé mes rêves d'enfant : j'ai eu la chance de connaître les podiums et de beaux résultats aux niveaux national et international, j'ai même décroché la plus belle des récompenses pour mon travail avec le titre de Championne du Monde de Descente en 2013. Je ne pouvais pas arrêter l'année dernière sans essayer de défendre mon titre en février 2015, j'aurais eu trop de regrets pour le reste de ma vie. Je suis maintenant sereine pour prendre la décision d'arrêter ma carrière, j'ai vécu de magnifiques moments, j'ai su rebondir après des échecs, j'ai rencontré des personnes exceptionnelles et l'expérience du sport de haut niveau sera une grande aide dans ma nouvelle vie. L'important dans l'immédiat est de réparer mon genou correctement, j'ai quelques idées pour la suite mais ça implique que je sois d'aplomb physiquement. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant