France-Marine Le Pen opte pour l'apaisement avec Bruno Gollnisch

le
1
    PARIS, 11 mai (Reuters) - La présidente du FN Marine Le Pen 
a refusé jeudi, dans un souci d'apaisement, la démission de 
Bruno Gollnisch qu'elle avait réclamée après sa participation le 
1er mai à un rassemblement en l'honneur de Jeanne d'Arc de 
Jean-Marie Le Pen. 
   "Conformément au souhait exprimé par le bureau politique le 2 
mai, Bruno Gollnisch a remis ce jour à Marine Le Pen sa 
démission du bureau politique. Dans un souci d'apaisement 
celle-ci l'a refusée", écrit le Front national dans un 
communiqué. 
    En revanche, Marie-Christine Arnautu, vice-présidente, qui a 
refusé de remettre sa démission, sera convoquée devant les 
instances disciplinaires. 
    Elle a participé au même rassemblement autour du président 
d'honneur du FN, exclu du parti en 2015. 
    Marine Le Pen s'était entretenue mercredi à Strasbourg, au 
Parlement européen, avec Bruno Gollnisch, également eurodéputé 
et fidèle de Jean-Marie Le Pen. 
    Le bureau politique du FN avait adopté largement une motion 
pour demander à ces deux frontistes historiques de quitter leurs 
fonctions dans les instances dirigeantes du parti. 
 
 (Gérard Bon, édité par Myriam Rivet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.joly1 il y a 7 mois

    Gollnisch doit avoir tellement de dossiers sur l'entreprise Le Pen et ses guides qu'il faut tout faire pour qu'il se taise.