France-Manuel Valls appelle à simplifier le dialogue social

le
3

PARIS, 1er août (Reuters) - Le Premier ministre Manuel Valls a appelé vendredi à simplifier le dialogue social en France, faisant allusion aux seuils sociaux qui doivent faire l'objet de négociations à la rentrée et dont le sort divise patronat et syndicats. Au delà de 10 et de 50 salariés, les entreprises se voient imposer toute une série d'obligations sociales, notamment en matière de représentation du personnel. Le patronat estime qu'il s'agit de freins à l'emploi et au développement des entreprises. "Nos règles de dialogue social sont trop complexes, notamment dans les PME, et ce au détriment des employeurs mais aussi des salariés", a dit le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse. "Il faut sortir d'un dialogue social formel et compartimenté pour lui redonner tout son sens et son importance", a-t-il ajouté. "Les syndicats mais aussi les chefs d'entreprises en sont demandeurs". Le ministre du Travail François Rebsamen a proposé fin mai la suppression des seuils sociaux pendant trois ans, une expérimentation rejetée par plusieurs syndicats dont la CGT. François Rebsamen a invité mardi les partenaires sociaux à entamer dès la rentrée des négociations sur cette question et à les achever avant la fin de l'année. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 2 aout 2014 à 19:25

    La meilleure façon de simplifier le dialogue social...c'est de bosser et fermer sa gueu-le!!!...

  • M8252219 le vendredi 1 aout 2014 à 17:34

    DEUX ANS ET DEMI DE PERDUS :supprimer la moitié du nombre de députés plafonner leurs indemnités et tous leurs avantage à 5 fois le SMIG .supprimer le sénat.retour aux 40 heures hebdomadaire pour TOUS, la retraite à 65ans pour TOUS,3 jours de carence en arrêt maladie pour TOUS.

  • mqsd le vendredi 1 aout 2014 à 16:50

    Il a jamais bossé en entreprise cet apparatchik que de la com rien d'autre