France-Mandats d'arrêt contre trois anciens responsables d'UBS

le
0

PARIS, 17 février (Reuters) - Les juges français qui enquêtent sur des soupçons de démarchage illicite et de blanchiment de fraude fiscale au sein de la banque UBS ont émis des mandats d'arrêt à l'encontre de trois anciens responsables suisses de la banque, a-t-on appris mardi de source judiciaire. Ces mandats ont été émis courant janvier, a précisé cette source, tout en refusant d'indiquer dans quel pays ces anciens responsables travaillaient. Un responsable d'UBS a refusé de commenter cette information. La banque a été mise en examen à Paris pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et démarchage illicite de clients français. Les juges la soupçonnent d'avoir mis en place un système de blanchiment permettant à des résidents français de dissimuler leurs avoirs au fisc. Le blanchiment présumé aurait eu lieu de 2004 à 2012, une pratique aggravée par son "caractère habituel", selon les enquêteurs. Elle a dû verser une caution de 1,1 milliard d'euros dans cette affaire. Les juges ont par ailleurs évalué à un montant record de 4,88 milliards d'euros l'amende qui pourrait être infligée à la banque suisse si elle est reconnue coupable, apprenait-on en octobre dernier de source proche du dossier. ID:nL6N0RY337 (Chine Labbé, avec Joshua Franklin à Zurich, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant