France-Mailly (FO) souhaite un référendum sur la loi Travail

le
2
    PARIS, 10 mai (Reuters) - Le secrétaire général de Force 
ouvrière (FO), Jean-Claude Mailly, propose de soumettre à 
référendum le projet de loi controversé de réforme du code du 
Travail dans un entretien au quotidien Le Parisien daté de 
mardi. 
    Estimant que "la mobilisation ne s'essouffle pas", il 
annonce une nouvelle réunion ce mardi soir des syndicats de 
salariés "pour parler du 18 mai", jour où le syndicat de 
policiers Alliance a appelé à une journée de manifestations 
partout en France ce jour-là.    
    Dans un climat tendu, les députés français ont engagé lundi 
l'examen des quelque 5.000 amendements déposés au projet 
présenté par la ministre du Travail Myriam El Khomri. Le 
rapporteur du projet n'a pas exclu de recourir à l'article 49-3 
de la Constitution qui permet au gouvernement de faire adopter 
un texte sans vote en engageant sa responsabilité.   
    Dans l'interview au Parisien, Jean-Claude Mailly précise que 
son syndicat demande toujours le retrait de la loi Travail, en 
raison notamment de son article 2 relatif à  l'"inversion de la 
hiérarchie des normes" qui consacre la priorité des accords 
d'entreprise sur les accords de branche professionnelle. 
    Le référendum en entreprise, "qui court-circuite les 
syndicats", selon Jean-Claude Mailly, constitue également une 
fin de non recevoir pour le dirigeant syndical. Il propose que 
cette consultation des salariés souhaitée par le gouvernement 
quand il n'y a pas de majorité dans l'entreprise soit aussi 
appliquée au projet de loi El Khomri plutôt que de le faire 
éventuellement adopter via un recours à l'article 49-3. 
    "Le 49-3 est un déni de démocratie, voilà pourquoi je 
réclame un référendum", déclare Jean-Claude Mailly.  
    "(...) Pourquoi le gouvernement n'arrête-t-il pas les 
travaux parlementaires pour organiser un référendum auprès des 
Français ?", demande encore le secrétaire général de FO. 
 
 (Danielle Rouquié) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6749774 le mardi 10 mai 2016 à 10:30

    L'election présidentielle suffira monsieur Mailly.

  • M9941825 le mardi 10 mai 2016 à 09:13

    Un référendum : pourquoi pas , mais sur quelle version ?