France-Macron propose de "détricoter" l'UE ou d'avancer vite

le
0
    PARIS, 8 mars (Reuters) - Le ministre français de 
l'Economie, Emmanuel Macron, estime qu'il vaut mieux 
"détricoter" complètement l'Union européenne qu'accepter le 
statu quo actuel, mais dit préférer la création rapide d'une 
fédération de quelques pays de la zone euro. 
    "Aujourd'hui, les gens ont le sentiment que  l'Europe  nous 
fait souffrir plus qu'elle ne nous apporte. Ma conviction 
profonde est qu'elle est pourtant notre meilleure solution", 
a-t-il déclaré dans une interview diffusée mardi par L'Express. 
    "Si les gens ne croient plus en l'Europe et en la zone euro, 
il faut les démanteler. Sans les contraintes européennes sur le 
plan budgétaire, notre rééquilibrage économique serait plus fort 
et plus rapide. A mon avis, moins pérenne, mais si c'est pour 
avoir la souffrance du court terme sans la solidité du long 
terme, il vaut mieux tout détricoter", a-t-il ajouté. 
    Emmanuel Macron, qui a signé dans le passé des propositions 
communes avec des responsables fédéralistes allemands, souhaite 
toutefois que 2017, année électorale en France et en Allemagne, 
soit l'occasion d'un débat et de décisions très fortes. 
    "Il faut, dans les trois années suivantes, des changements 
de traité permettant d'aller au bout de cette vision", peut-on 
lire. "Nous devons donc passer par un moment de plus grande 
intégration en installant un gouvernement pleinement 
démocratique, en particulier au niveau de la zone euro, quitte à 
le réaliser avec seulement quelques-uns des 19 pays de la zone 
euro."  
 
 (Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant