France-Macron dénonce la concurrence fiscale au sein de l'UE

le
2
    PARIS, 29 mars (Reuters) - Emmanuel Macron a dénoncé mardi 
le "dumping fiscal" mis en oeuvre par certains pays de l'Union 
européenne, pointant notamment la politique fiscale agressive 
menée par la Grande-Bretagne sur l'impôt sur les sociétés. 
    "Quand je vois les choix qui sont faits par les Irlandais ou 
les Britanniques, ils atteignent des niveaux d'impôt sur les 
sociétés qui ne sont pas soutenables", a déclaré le ministre de 
l'Economie mardi devant la commission des Affaires étrangères du 
Sénat, lors d'une audition consacrée aux investissements 
internationaux en France.  
    "C'est du dumping fiscal assumé de certains pays, qui est un 
vrai problème au sein d'une union monétaire", a poursuivi 
Emmanuel Macron en plaidant pour un renforcement de 
l'intégration européenne pour éviter "une bataille qui nous 
emmènera vers le plus bas."   
    Selon lui, ce sujet doit être traité au niveau de l'Union 
européenne afin de définir "un corridor" pour l'impôt sur les 
sociétés et d'éviter d'aboutir à "un jeu perdant-perdant".   
    L'impôt sur les sociétés (IS) britannique a été 
progressivement réduit ces dernières années par les 
gouvernements successifs, travaillistes et conservateurs. 
    Alors qu'il était prévu jusqu'à présent que son taux, 
actuellement de 20%, soit ramené progressivement à 18%, George 
Osborne a annoncé le 16 mars dernier son intention d'aller 
encore plus loin en l'abaissant à 17% d'ici avril 2020. 
  
    De son côté, l'Irlande pratique un taux de 12,5% alors que 
celui de la France s'élève normalement à 33,33%.  
 
 (Myriam Rivet et Michel Rose, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta le mardi 29 mar 2016 à 19:53

    unn gachis phenomenal dont les initiateurs devraient rendre compte aux citoyens...

  • indyta le mardi 29 mar 2016 à 19:52

    bah c etait avant d entrer dans cette zone euro de m..qu il fallait denoncer...

Partenaires Taux