France-Macron appelle à aller au-delà de la loi Travail

le
0
    PARIS, 8 mars (Reuters) - Emmanuel Macron appelle à 
poursuivre le mouvement des réformes économiques au-delà du 
projet de loi sur le Code du travail, texte fortement contesté 
par une partie de la gauche et des syndicats qu'il voit comme 
une première étape.  
    "Il faut déplier (la loi sur le Travail, NDLR) dans sa 
totalité. Et nous devons poursuivre ce mouvement encore plus 
profondément dans la période qui s'ouvre et après", souligne le 
ministre de l'Economie dans un entretien à l'Express dont des 
extraits sont publiés mardi sur le site de l'hebdomadaire. 
    "Nous avons considéré que le combat, légitime et beau, de la 
gauche - la protection du salarié au travail - était le seul 
but", ajoute-t-il. Or "le peuple français est très politique, il 
a compris le monde, il est prêt à la réforme profonde".  
    Concernant la compétitivité des entreprises, le ministre 
appelle également à aller plus loin. 
    "Il faut (...) continuer à baisser dans la durée les charges 
et les impôts des entreprises", souligne-t-il.  
    Selon l'Express, le ministre estime que les 41 milliards 
d'euros de baisse de charges sur la période 2014-2017 via le 
pacte de responsabilité et le crédit d'impôt pour la 
compétitivité et l'emploi (CICE) étaient nécessaires mais pas 
suffisants. 
    "Il faut surtout abandonner la préférence française pour les 
salaires et les dividendes", dit Emmanuel Macron. "Il faut 
pouvoir faciliter les transmissions d'entreprises et 
l'entrepreneuriat individuel."      
    Depuis sa nomination en août 2014, en remplacement d'Arnaud 
Montebourg, Emmanuel Macron est devenu pour l'aile gauche du PS 
le symbole d'un virage "social-libéral" de l'exécutif en 
multipliant les déclarations controversées sur le droit du 
travail, les 35 heures ou le statut des fonctionnaires.  
 
 (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant