France/Logement neuf : les mises en chantier continuent à régresser, moindre repli pour les permis

le
1
photobank.ch/shutterstock.com
photobank.ch/shutterstock.com

(AFP) - Les mises en chantier de logements neufs en France ont continué à se détériorer de mai à juillet, avec un recul de 13,3% sur un an, pour s'établir à 73.468, selon les statistiques du ministère du Logement publiées mardi.

Sur les trois mois allant de mai à juillet, les mises en chantier de logements ordinaires sont ressorties en baisse de 16% à 67.538 unités, un léger mieux face au recul de 21,4% de fin mai. En revanche, le segment des logements en résidence (pour seniors, étudiants...), plus restreint, a bondi de 35% à 5.930 unités (contre une légère progression de 9,7% au mois de mai).

Sur les douze mois écoulés entre août 2013 et juillet 2014, le nombre de logements neufs mis en chantier affiche un recul également notable de 10,8% à 305.079 unités. La tendance s'aggrave cette fois: le repli n'était encore que de 8,5% au mois de mai.

Le président François Hollande, qui a fait de la relance de la construction une de ses priorités de la rentrée, a promis la semaine dernière un nouveau "plan de relance" pour le secteur, alors que les efforts du gouvernement n'ont pas permis jusqu'ici d'enrayer l'effondrement de la construction.

Dimanche, plusieurs médias ont affirmé que le gouvernement s'apprêtait à autoriser la location de logements neufs entre ascendants et descendants d'une même famille, parmi les mesures envisagées pour redynamiser un secteur moribond.

Le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui renseigne sur les futures mises en chantier, a de son côté diminué de 1,1% de mai à juillet, à 101.885, toujours selon le ministère.

Il s'agit malgré tout d'une nette amélioration, car à fin mai les permis de construire des trois mois écoulés étaient en repli de 16,1%, et à fin avril ils avaient chuté de 22,8%.

Les permis de construire accordés aux logements ordinaires ont légèrement reculé (-1,8%) à 93.392 unités, ce qui contraste toujours avec le rebond de 7,1% affiché par les logements en résidence, à 8.493 unités.

Sur douze mois, la baisse se réduit un peu pour les permis de construire, avec un repli cumulé de 17% à fin juillet (contre 20,7% à fin mai) à 391.474 unités.

En 2013, 331.867 logements neufs avaient été mis en chantier en France, un chiffre en repli de 4,2% sur un an, bien en deçà de l'objectif gouvernemental -- encore jamais atteint dans l'Hexagone -- d'un demi-million de logements construits par an.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • supersum le mardi 26 aout 2014 à 10:37

    Et dire qu'un autre raté de vert va rentrer au gouvernement, que va t il bien pouvoir détruire