France-Levée de la garde à vue du fils Guéant

le
0

PARIS, 1er avril (Reuters) - La garde à vue du fils de l'ex-ministre UMP de l'Intérieur Claude Guéant, François Guéant, a été levée sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui, a-t-on appris mercredi de source judiciaire. Il avait été placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur des accusations de financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. ID:nL6N0WX53X Son père, Claude Guéant, a été mis en examen début mars pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée dans cette affaire. Le parquet de Paris a ouvert en avril 2013 une information judiciaire sur des allégations de l'homme d'affaires Ziad Takieddine, qui dit avoir des preuves du financement par la Libye de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Le président de l'UMP a toujours démenti les accusations de l'homme d'affaires franco-libanais. L'enquête porte sur des chefs de "corruption active et passive", "trafic d'influence", "faux et usage de faux", "abus de biens sociaux" et "blanchiment, complicité et recel de ces infractions". Selon Charlie Hebdo, le domicile à Genève de l'homme d'affaires Alexandre Djouhri, intermédiaire français spécialiste des contrats moyen-orientaux, a par ailleurs été perquisitionné la semaine dernière dans cette enquête. Le porte-parole de la justice genevoise, Henri Della Casa, a confirmé mardi à Reuters des perquisitions, sans plus de précisions. (Chine Labbé, édité par Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant