France-Les ventes de mode féminine repartent à la hausse au S1

le
0

PARIS, 10 septembre (Reuters) - Le marché français de l'habillement a limité son recul à 0,6% sur les six premiers mois de l'année grâce à un redressement des ventes de prêt-à-porter féminin, malgré un environnement économique toujours morose. Les ventes de mode féminine ont progressé de 1,3% à 5,1 milliards d'euros au premier semestre, à la faveur d'un printemps précoce et d'une douceur des températures, selon les chiffres publiés mercredi par la Fédération française du prêt-à-porter féminin (FFPAPF.) "Malgré le chômage et la pression fiscale, la consommation pourrait avoir profité du très faible niveau d'inflation générale qui, compte tenu de la légère hausse des salaires, dégage un peu de pouvoir d'achat", a souligné François-Marie Grau, secrétaire général de la fédération professionnelle. Le marché de la mode féminine pourrait ainsi terminer l'année sur une note positive, avec une croissance d'environ 1%, qui devrait se confirmer en 2015 grâce à une reprise anticipée de la croissance économique, estime la Fédération. Le panier moyen alloué aux dépenses d'habillement a progressé à 183 euros au premier semestre, contre 176 euros il y a un an, et les volumes vendus se sont également redressés (+4,8%) grâce à des transferts des grosses pièces vers des articles plus petits. Les achats à prix barrés (soldes et promotions) ont compté pour près de la moitié (44%) des ventes de vêtements féminins, contre 45% un an plus tôt. La mode féminine a mieux résisté que le marché masculin, qui a reculé de 1,5% en valeur, tandis que celui de l'enfant est resté stable (+0,2%). Faute de redressement dans la deuxième partie de l'année, le marché français de l'habillement pris dans son ensemble pourrait accuser en 2014 sa septième année consécutive de baisse. Les exportation de prêt-à-porter féminin ont progressé de 2,6%, à 1,4 milliard d'euros, tandis que les importations ont grimpé de 7%. La Chine et Hong Kong, devenus le premier marché à l'exportation de la mode féminine française, ont compté pour 11,3% du total des exportations, devant les Etats-Unis (9%) et l'Allemagne (8,9%). La Chine reste aussi le premier fournisseur du secteur, avec une part de 33,7%, devant l'Italie, l'Inde, le Maroc et le Bangladesh. (Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant