France: les tarifs du gaz se stabilisent en juin

le
0
Les tarifs du gaz ont reculé de 19% depuis le 1er janvier 2015. (Antonistock/Istock.com)
Les tarifs du gaz ont reculé de 19% depuis le 1er janvier 2015. (Antonistock/Istock.com)

(AFP) - Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie (ex-GDF Suez) à 6,4 millions de consommateurs, vont rester stables en juin, a annoncé lundi la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Cette stabilisation intervient au terme de huit mois consécutifs de repli pour ces tarifs, qui ont reculé de 19% depuis le 1er janvier 2015, a précisé le gendarme du secteur dans un communiqué.

Elle s'explique "par la stabilité des indices mensuels" sur le marché de gros des Pays-Bas, principal indice de la formule tarifaire, et sur celui du marché français dit PEG Nord (Point d'échange de gaz Nord), précise le communiqué.

Les tarifs réglementés du gaz consistent en un prix de détail, qui n'inclut pas encore les diverses taxes, mais comprend les coûts d'approvisionnement d'Engie. Ils sont révisés mensuellement.

Depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents.

S'ils subsistent pour les particuliers, ces tarifs ont été totalement supprimés au 1er janvier pour les clients professionnels du gaz naturel et de l'électricité, qui ont dû obligatoirement souscrire une offre à prix libre.

Ils ont été remis en cause devant la justice européenne mi-avril, l'avocat général de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) estimant qu'ils constituent une "entrave non justifiée" aux règles de la concurrence.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant