France-Les rivaux d'EDF augmentent leur demande de nucléaire

le
0
    PARIS, 1er décembre (Reuters) - Les concurrents d'EDF 
 EDF.PA  ont demandé 94,6 térawatts-heure (TWh) d'électricité 
d'origine nucléaire au groupe public pour 2018 à l'occasion du 
dernier guichet de souscription relatif à l'Accès régulé à 
l'électricité nucléaire historique (Arenh), a annoncé vendredi 
la Commission de régulation de l'énergie (CRE). 
    Les volumes demandés au titre de la fourniture des pertes 
aux gestionnaires de réseaux d'électricité s'élève à 9,2 TWh et 
à 85,4 TWh pour les consommateurs finals, a précisé le 
régulateur dans un communiqué. 
    Le volume pour les consommateurs finals est ainsi en hausse 
de 4 TWh par rapport au niveau de l'année dernière mais reste 
inférieur au plafond de 100 TWh fixé par le code de l'énergie. 
    Mis en place en 2011, l'Arenh permet aux opérateurs 
alternatifs d'acheter à EDF des volumes d'électricité d'origine 
nucléaire à un prix fixé à 42 euros par mégawatts-heure pour 
approvisionner leurs propres clients. 
    Les concurrents de l'opérateur historique avaient délaissé 
ce système fin 2015 et mi-2016, préférant s'approvisionner sur 
des marchés de gros à des prix inférieurs, mais la donne a 
changé fin 2016 avec la remontée des prix, alimentée par une 
faible disponibilité du parc nucléaire français. 
    EDF souligne régulièrement l'impact négatif de l'Arenh sur 
ses comptes, critiquant un prix de vente trop bas et les 
possibilités d'arbitrage de ses concurrents dans le cadre du 
dispositif. 
 
 (Benjamin Mallet, édité par Matthieu Protard) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant