France-Les règles du jeu de la primaire UMP bientôt arrêtées

le
1

PARIS, 30 mars (Reuters) - Les modalités d'organisation de la primaire à droite, qui désignera en 2016 le candidat de l'opposition à la présidentielle de 2017, seront décidées "lors d'un tout prochain bureau politique", a annoncé lundi l'UMP. Dimanche soir, saluant la victoire écrasante de la droite aux élections départementales, Nicolas Sarkozy a annoncé son intention d'"accélérer la préparation d'un projet républicain d'alternance, un projet fort, réaliste et profondément nouveau". ( ID:nL6N0WW2YR ) L'ancien chef de l'Etat, qui n'a jamais fait mystère de son peu d'appétence pour l'exercice de la primaire, emprunté au Parti socialiste, ne souhaite pas que le débat sur les règles de cette compétition interne "pollue" le travail sur le fond. "Lors d'un tout prochain bureau politique, les modalités d'organisation de la primaire seront décidées, de façon à nous permettre de nous consacrer prioritairement au projet d'alternance que nous devons présenter aux Français", peut-on lire dans une déclaration publiée à l'issue du bureau politique de l'UMP, qu'il a présidé lundi. La date n'est pas arrêtée mais, selon l'entourage du président de l'UMP, une décision pourrait intervenir "dans les prochains jours". "La volonté de Nicolas Sarkozy, c'est que ça ne fasse pas débat, que ce ne soit pas un sujet de divisions", a-t-on déclaré à Reuters. Le député des Hauts-de-Seine Thierry Solère, proche de Bruno le Maire, a été chargé de remettre à Nicolas Sarkozy ses propositions sur l'organisation d'une "primaire ouverte", vraisemblablement à l'automne 2016. Nicolas Sarkozy n'a toujours pas déclaré sa candidature à la primaire. Des concurrents sont déjà en lice : Alain Juppé, François Fillon, Xavier Bertrand, Christian Estrosi. (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • yves390 le lundi 30 mar 2015 à 19:37

    créons le club ump sur ump.club