France-Les ravisseurs de Jacqueline Veyrac ont pris contact

le
0
    NICE, 25 octobre (Reuters) - Les ravisseurs de Jacqueline 
Veyrac, la femme d'affaires de la Côte d'Azur enlevée lundi en 
pleine rue à Nice, sont entrés en contact avec sa famille, a 
déclaré mardi Sophie Jonquet, l'avocate de deux de ses trois 
enfants.  
    Âgée de 76 ans, veuve et déjà victime en 2013 d'une 
tentative d'enlèvement, Jacqueline Veyrac est la présidente du 
conseil d'administration du Grand Hôtel, un établissement cinq 
étoiles situé sur la croisette, à Cannes. 
    "A priori, il y aurait eu un contact mais la famille ne 
souhaite pas faire de commentaires", a dit Sophie Jonquet à des 
journalistes.  
    Les enfants de Jacqueline Veyrac "sont effondrés, d'une 
inquiétude rare, mais souhaitent un dénouement heureux", a 
ajouté l'avocate.  
    Selon le témoin qui a alerté le police, le rapt s'est 
déroulé comme dans un film, dans une rue très passante de Nice.  
    Deux hommes ont masqué le visage de la femme d'affaires qui 
s'apprêtait à monter dans son 4X4 noir et l'ont forcée à rentrer 
dans un véhicule utilitaire conduit par une troisième personne, 
a expliqué le procureur de la République de Nice, Jean-Michel 
Prêtre. 
    Jacqueline Veyrac avait déjà été victime en 2013 d'une 
tentative d'enlèvement au même endroit, alors qu'elle sortait de 
son garage. Mais une voisine avait donné l'alerte, poussant les 
agresseurs à s'enfuir. 
    Priée de dire si un rapprochement entre l'enlèvement de 
lundi et la tentative de 2013 était fait, Sophie Jonquet a 
répondu : "Bien sûr, mais nous n'avons pas d'informations qui 
permettent de lier les deux affaires". 
    Selon l'avocate, Jacqueline Veyrac n'avait pas fait appel à 
un agent de sécurité après cette alerte "parce qu'elle est 
restée très simple, comme l'ensemble de la famille". 
    Le Grand Hôtel à Cannes est l'un des plus prestigieux 
établissement du célèbre boulevard de la Croisette. Il compte 75 
chambres et un parc avec palmiers, L'établissement a été acquis 
et rebâti en 1963 par la famille Veyrac.  
    Outre le Grand Hôtel à Cannes, Jacqueline Veyrac est à la 
tête de plusieurs affaires dans le tourisme et l'immobilier. 
    Elle est notamment gérante de la Réserve, un prestigieux 
restaurant situé en bord de mer près du port de Nice. 
 
 (Matthias Galante, avec Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant