France: les professionnels de la finance prêts à l'exil

le
0
(NEWSManagers.com) -

Plus de la moitié des professionnels de la finance seraient prêts à partir travailler à l' étranger si la taxe sur les bonus devenait récurrente, selon une enquête réalisée par eFinancialCareers.fr auprès de 387 professionnels de la finance basés en France et connaissant le montant de leur bonus versé au titre de l' année 2009. Selon les résultats de l' étude, près de la moitié des professionnels(46%) ont reçu un bonus supérieur à celui de 2008. Ce pourcentage est inférieur à ceux enregistrés dans d' autres pays européens. En effet, 54% des professionnels de la finance allemands et 57% des britanniques ont vu leur bonus augmenter au titre de l' année 2009, selon eFinancialCareers. Sous la pression du gouvernement, les banques françaises semblent avoir suivi les recommandations en matière de bonus. Parmi les professionnels de la finance français qui ont reçu un bonus supérieur à celui de l' an passé, un peu moins d' un tiers (31%) a bénéficié d' une hausse importante puisque leur bonus a été multiplié au moins par deux. Deux raisons principales sont soulevées par les professionnels pour expliquer cette augmentation : leurs bons résultats personnels (raison citée par près de la moitié des professionnels interrogés) et le fait que leur bonus 2008 était anormalement bas à cause de la crise (raison mentionnée par un quart d' entre eux).

Si près de 14% indiquent qu' ils ne peuvent pas comparer leur bonus 2009 à celui de l' année passée car leur rémunération 2008 n' incluait pas de bonus, pour ceux dont le bonus a diminué (22%) ou n' a pas évolué (18%), la première raison évoquée est liée aux résultats décevants de leur entreprise. Par ailleurs, près de 60% des professionnels interrogés affirment avoir bénéficié d' une augmentation de salaire en 2009. L' augmentation moyenne constatée s' élève à 12%. Une fois de plus, les banques françaises semblent avoir été plus modérées puisque les enquêtes eFinancialCareers ont révélé des hausses moyennes de salaires de 32% en Allemagne et de 26% au Royaume-Uni.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant