France: les prix à la consommation quasi stables en avril (+0,1%), en repli de 0,2% sur un an

le
0
Les prix à la consommation se sont stabilisés en avril (Ditty_about_summer/shutterstock.com)
Les prix à la consommation se sont stabilisés en avril (Ditty_about_summer/shutterstock.com)

(AFP) - Les prix à la consommation en France, dont l'évolution permet de mesurer l'inflation, ont très légèrement augmenté (+0,1%) au mois d'avril par rapport à mars, a confirmé jeudi l'Insee qui avait déjà donné cette estimation à la fin du mois dernier.

Les prix à la consommation sur une période de douze mois sont en baisse, de 0,2%, la hausse des prix en ce début d'année étant plus faible que celle enregistrée début 2015, a également confirmé l'Insee.

La légère hausse d'avril est attribuée "pour l'essentiel" aux services et, "dans une moindre mesure", à "une nouvelle hausse des prix des produits pétroliers". En revanche, les prix des produits manufacturés ont légèrement baissé en raison de promotions. Quant aux prix des produits alimentaires, ils sont resté "globalement stables".

Hors tabac, les prix au cours du mois écoulé, ont aussi diminué de 0,4% en variation annuelle et progressé de 0,1% en variation mensuelle.

L'inflation sous-jacente, c'est-à-dire corrigée des variations saisonnières et débarrassée des phénomènes conjoncturels tels que la volatilité des prix de l'énergie, a de son côté progressé de 0,1% sur un mois et de 0,6% sur un an, comme en mars.

Dans le détail, les prix des produits manufacturés ont reculé de 0,2% sur un mois. Sur un an, leur recul s'amplifie (-0,6% après -0,2% en mars), en raison de de nombreuses promotions notamment pour les meubles et les articles d'ameublement, ainsi que les automobiles neuves.

Les prix des services ont à nouveau légèrement augmenté (+0,2% en avril). Sur un an, ils "accélèrent un peu", avec une hausse qui s'établit à +1% après +0,9% en mars et +0,8% en février.

Les prix de l'énergie augmentent de nouveau en avril (+0,3% après +0,9% en mars), mais restent cependant "très inférieurs" à leur niveau de l'an passé (-6,8% après -6,9% en mars).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant