France: les prix à la consommation baissent de 0,1% sur un an en mars

le
1
Les prix à la consommation ont toutefois progressé de 0,7% en mars par rapport au mois précédent. (Minerva Studio/shutterstock.com)
Les prix à la consommation ont toutefois progressé de 0,7% en mars par rapport au mois précédent. (Minerva Studio/shutterstock.com)

(AFP) - Les prix à la consommation, dont l'évolution permet de mesurer l'inflation, ont reculé en mars de 0,1% sur un an en France, après avoir baissé de 0,2% en février, selon des résultats définitifs publiés mercredi par l'Insee.

L'institut statistique avait dans une estimation provisoire publiée fin mars anticipé un recul plus prononcé de 0,2%. 

Les prix à la consommation ont toutefois progressé de 0,7% en mars par rapport au mois précédent, "surtout tirés par les produits manufacturés, dont les prix se redressent après les soldes d'hiver", remarque l'Insee.

"De plus, cette année, les prix de l'énergie rebondissent, en particulier ceux des produits pétroliers, et les prix de l'alimentation se raffermissent", ajoute l'organisme.

Hors tabac, les prix au cours du mois écoulé, ont aussi diminué de 0,1% en variation annuelle et progressé de 0,7% en variation mensuelle. 

L'inflation sous-jacente, c'est-à-dire corrigée des variations saisonnières et débarrassée des phénomènes conjoncturels tels que la volatilité des prix de l'énergie, a de son côté progressé de 0,1% sur un mois et de 0,6% sur un an après une avancée de 0,7% en février.

Dans le détail, les prix des produits manufacturés se sont redressés de 1,9% en mars par rapport à février, en particulier dans l'habillement chaussure (+11,9% sur un mois) "les soldes d'hiver s'étant achevés en février dans la plupart des départements français", avance l'Insee. Sur un an ils ont reculé de 0,2%.

La fin des soldes a aussi profité au redressement des prix des meubles et articles d'ameublement (+1,8% sur un mois et +1,0% sur un an), des articles de ménage en textile (+2,5% sur un mois et +1,3% sur un an), des équipements de sport (+3,0% sur un mois et +1,3% sur un an) et des articles de voyage (+4,5% sur un mois et +0,3% sur un an).

"A contrario, certains biens durables ont fait l'objet de promotions en mars 2016. De ce fait, les prix des appareils ménagers augmentent moins en mars 2016 (+0,3%) qu'en mars 2015 (+0,8%)" et "sur un an, ils baissent globalement de 1,4%", remarque l'Insee.

Les prix des services ont eux légèrement augmenté en mars (+0,1% sur un mois, +0,9% sur un an), "principalement du fait de l'augmentation saisonnière des prix des services d'hébergement".

Les prix des services de transport baissent également (−0,5% sur un mois, −1,4% sur un an) alors que les prix des services de téléphonie mobile se redressent (+1,6% sur un mois et +0,5% sur un an).

Les prix de l'énergie ont quant à eux augmenté de 0,9% sur un mois en mars, après neuf mois consécutifs de repli, du fait de la hausse des prix des produits pétroliers (+2,5%). Ils restent toutefois en recul de 6,9% sur un an. 

Les prix de l'alimentation, enfin, ont augmenté de 0,5% sur un mois (+0,4% sur un an), essentiellement du fait des produits frais (+3,6%). 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • troteldo il y a 11 mois

    Et mon salaire est inférieur de 3 % à ce qu'il était il y a 15 ans en euros constants.