France-Les opposants à la loi Travail donnent rendez-vous le 15/9

le
0
    PARIS, 8 juillet (Reuters) - Sept organisations syndicales 
et de jeunesse hostiles à la loi Travail, dont la CGT, Force 
ouvrière, Solidaires et la FSU, ont appelé vendredi à une 
"journée d'actions et d'initiatives" le 15 septembre pour 
demander l'abrogation de ce texte. 
    Le processus d'adoption de cette réforme très contestée est 
entré mercredi dans sa dernière ligne droite, après un nouvel 
échec des "frondeurs" de gauche, qui n'ont pu réunir assez de 
signatures de députés pour une motion de censure.   
    Dans un communiqué commun, la CGT, FO, la FSU, Solidaires, 
le syndicat étudiant Unef et les organisations lycéennes Unl et 
Fidl dénoncent dans ce nouveau recours du gouvernement à 
l'article 49-3 de la Constitution un "déni de démocratie". 
    "C'est bien la preuve (...) que ce texte de régression 
sociale reste minoritaire", écrivent ces organisations, qui 
invitent les salariés, les chômeurs, les retraités, les lycéens 
et les étudiants à envoyer une carte postale au chef de l'Etat, 
pour lui dire qu'elles seront encore mobilisées à la rentrée. 
    Ces organisations "donnent rendez-vous à l'ensemble des 
salariés, privés d'emplois, étudiants, lycéens, retraités pour 
une journée d'actions et d'initiatives le 15 septembre, pour 
obtenir l'abrogation de la loi Travail". 
    Celle-ci doit revenir devant les députés le 20 juillet pour 
une lecture définitive et être promulgué en août. Mais il faudra 
encore de nombreux décrets d'application pour qu'elle entre 
pleinement en vigueur.   
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant