France-Les objectifs de déficit seront tenus malgré l'inflation

le
2
    PARIS, 4 février (Reuters) - La France tiendra son objectif 
de baisse du déficit public en 2016 malgré une inflation 
nettement plus faible que celle prévue initialement, a déclaré 
jeudi le ministre des Finances.  
    "Nous avons des objectifs de déficit public pour 2016. Ils 
seront tenus comme ils ont été tenus en 2015", a dit Michel 
Sapin lors d'un point de presse. 
    Le gouvernement français prévoit de ramener cette année son 
déficit public à 3,3% du produit intérieur brut, contre 3,8% en 
2015, un niveau qui reste à confirmer mais qui est plausible 
après l'annonce en début d'année d'un déficit du budget de 
l'Etat légèrement inférieur aux prévisions.   
    Michel Sapin a souligné que l'exécution du budget 2016 
serait adaptée à une inflation nettement inférieure aux 
prévisions, comme cela a déjà été le cas en 2015.  
    Il a été bâti à l'automne sur une prévision d'inflation de 
1%, qui sera revue en baisse à l'occasion de l'actualisation du 
programme de stabilisation des finances publiques prévue en 
mars. Le ministre des Finances a indiqué que la France se 
calerait pour cela sur les prévisions d'inflation de la Banque 
centrale européenne.   
 
 (Yann Le Guernigou, édité par Emmanuel Jarry) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ANOSRA il y a 10 mois

    Super, il suffit de réajuster les prévisions pour les tenir, un jeu dangereux pour la France !

  • janaliz il y a 10 mois

    Baratin identique aux discours à propos des courbes qui s'inversent... Les prestidigitateurs entrent dans la danse de la présidentielle.

Partenaires Taux