France-Les meubles Fly et Atlas en cessation de paiement

le
0

STRASBOURG, 17 septembre (Reuters) - Le groupe Mobilier européen, propriétaire des magasins d'ameublement Atlas, Fly et Crozatier, demandera mercredi son placement en redressement judiciaire devant le tribunal de Mulhouse (Haut-Rhin), annonce son coprésident Philippe Rapp dans la presse régionale alsacienne. Le numéro 4 de la vente de meubles en France faisait l'objet depuis juin d'une procédure de sauvegarde qu'il comptait mettre à profit pour trouver des partenaires et éventuels repreneurs pour ses marques et magasins. "Sur les 101 magasins que nous exploitons en propre en France, 57 font l'objet d'une ou plusieurs offres. Ils représentent 1.211 salariés. Pour 44 magasins, il n'y a pas de proposition. Enfin, il y aurait une solution pour nos 98 magasins franchisés", a indiqué Philippe Rapp aux Dernières nouvelles d'Alsace. Le groupe, qui emploie 2.147 salariés, traverse depuis plusieurs années des difficultés qui l'avaient amené à annoncer en décembre la vente à Conforama de 19 magasins en Suisse. Le tribunal de Mulhouse doit se prononcer le 29 octobre sur les offres de reprises. (Gilbert Reilhac, édité par Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant