France : les ménages plus pessimistes que jamais sur le niveau de vie futur

le
9
wavebreakmedia ltd/shutterstock.com
wavebreakmedia ltd/shutterstock.com

(AFP) - Le moral des ménages français, déjà en berne, a accentué son repli en mars, plombé par leur pessimisme sur le niveau de vie futur en France qui atteint un niveau historique, a annoncé mardi l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

L'indicateur qui synthétise la confiance des ménages baisse de deux points par rapport à février et retrouve, à 84 points, son niveau de novembre dernier, bien inférieur à sa moyenne de longue période (100 points).

L'opinion des ménages sur le niveau de vie futur en France recule de cinq points: l'indicateur correspondant "se situe ainsi à son minimum historique", précise l'Insee dans un communiqué.

Leur sentiment sur l'évolution passée du niveau de vie recule aussi, de trois points, nettement en dessous de sa moyenne de longue période.

Les ménages sont également encore plus pessimistes qu'en février sur leur situation financière personnelle, passée et future (-2 points).

Du coup, s'ils jugent toujours peu opportun de faire des achats importants (+1 point), ils sont nettement plus nombreux à considérer qu'il est opportun d'épargner (+6 points).

Toutefois, les ménages revoient à la baisse leur appréciation de leur capacité à épargner dans les mois à venir (-3 points).

Dans ce contexte morose, les Français sont plus nombreux en mars à s'attendre à une nouvelle augmentation du chômage: le solde correspondant gagne de nouveau trois points et atteint son plus haut niveau depuis juillet 2009.

fff/bpi/ggy

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1945416 le mardi 26 mar 2013 à 13:43

    au fait on a combien de fonctionnaires et retraités de la fonction publique ?? 30% ???

  • mipolod le mardi 26 mar 2013 à 11:49

    Une chose me rassure : c'est le nombre croissant de personnes déçues dans les sondages. Par contre ce qui m'inquiète, c'est qu'il y a encore 30 % des gens qui font confiance au petit tout mou ! Incroyable !!!

  • mipolod le mardi 26 mar 2013 à 11:45

    A mon avis les pessimistes n'ont pas tort vu la gouvernance actuelle du petit tout mou et ça risque d'être encore pire dans quelques mois !

  • lorant21 le mardi 26 mar 2013 à 11:16

    C'est une question de confiance, qui disparait.. C'est probablement un peu injuste mais la confiance comme la croissance ne se décrêtent pas.. Encore 4 ans à attendre?

  • M1967728 le mardi 26 mar 2013 à 11:06

    Jyth01, votre analyse systématique de l'économie est d'une profondeur insondable. J'avais oublié à quel point l'économie s'était redressée sous Sarkozy, c'est vous dire.

  • muck12 le mardi 26 mar 2013 à 10:46

    ah bon quand on lit ce forum ça m'étonne

  • d.jousse le mardi 26 mar 2013 à 10:27

    Les ménages, les premiers visés, qui ont planifié des dépenses notamment en faisant des choix de loyer ou acquisition, du nombre d'enfants. suppression des allocations, suppression de l'aide à la garde, etc....

  • lechypre le mardi 26 mar 2013 à 10:23

    fmabi ou le nain, c'est le meme débat.Comment être positif quand nos impôts, charges augmentent 2 fois plus vite que les salaires...malgrè tout ce qu'on entend, on voit bien (dans la vrai vie, pas dans les stats truandé) que le niveau de vie est tiré vers le bas chaque jour.

  • jyth01 le mardi 26 mar 2013 à 10:07

    faut dire que ceux qui ont voté flan-bi, ont voté pour privilégier les fonctionnaires. On peut pas tout avoir, soit on embauche des fonctionnaires, soit on baisse les impôts et charges, les entreprises embauchent et on exporte