France-Les hausses d'impôts ont légèrement réduit les inégalités

le
4

PARIS, 19 novembre (Reuters) - Les hausses des prélèvements obligatoires décidées par le gouvernement ont légèrement réduit les inégalités de niveau de vie en France l'an dernier, selon le Portrait social 2014 de l'Insee publié mercredi. Ces mesures - gel du barème de l'impôt sur le revenu et de la prime pour l'emploi, fin de l'exonération fiscale des heures supplémentaires, tranche à 45% de l'impôt sur le revenu, réduction de l'avantage du quotient familial et de l'abattement pour frais professionnels - ont ainsi réduit de 1,7% le niveau de vie moyen des 10% les plus aisés contre 0,3% pour les autres. Globalement, elles ont fait reculer de 0,6% le niveau de vie moyen. Le rapport entre le niveau de vie moyen des 10% les plus riches et celui des 10% les plus modestes s'est établi à 6,5, alors qu'il aurait été de 6,6 sans ces mesures. En 2013, 61% des ménages étaient imposés, soit 16,5 millions, et 55% des foyers fiscaux, précise l'institut de la statistique. Les nouvelles mesures ont fait augmenter de 670.000 le nombre de ménages imposés et elles se sont traduites par une hausse de 280 euros de l'impôt sur le revenu en moyenne par ménage imposé. L'impôt sur le revenu des 10% de ménages les plus aisés a augmenté de 800 euros en moyenne. (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal le mercredi 19 nov 2014 à 08:21

    et créee plus de pauvreté.Le mattraquage fiscal tue l'économie. Il suffit de "clairement diffuser" le nombre de fermetures d'entreprises et de commerces. Les français le constatent tous les jours autour d'eux.

  • alc2855 le mercredi 19 nov 2014 à 07:11

    Oui le socialisme marche très bien : http://www.boursorama.com/actualites/la-france-compte-plus-de-110-000-personnes-sans-domicile-b174b2dc7090bae3b5b1ba0adc1dcbf7

  • M601364 le mercredi 19 nov 2014 à 06:56

    Gel des retraites des fonctionnaires 2500 milliards de dettes ce n'est plus un gel c'est un non paiement comme dans , le nord 6 mois de retard de paiement

  • birmon le mercredi 19 nov 2014 à 01:19

    Nivellement par le bas, la promotion de la médiocrité.