France-Les hausses d'impôts de 2012 et 2013 inévitables-Sapin

le
2

PARIS, 26 octobre (Reuters) - Le gouvernement ne pouvait pas éviter d'augmenter les impôts en 2012 et en 2013, a déclaré lundi le ministre des Finances, Michel Sapin, quelques jours après que le Premier ministre Manuel Valls eut jugé que ces hausses étaient une erreur. Invité sur France Inter, Michel Sapin a estimé que le constat tiré vendredi par le chef du gouvernement lors du Club de l'Économie du quotidien Le Monde était "exact", à savoir que ces hausses avaient pesé sur l'activité économique. Mais "compte tenu de l'Etat de la France, compte tenu de la nécessité de lutter contre les déficits, compte tenu (...) du fait qu'augmenter les impôts ça rapporte beaucoup plus vite que de maîtriser les dépenses (...), je pense qu'en 2012 et en 2013 nous ne pouvions pas l'éviter", a-t-il dit. Michel Sapin a insisté sur le fait que le gouvernement voulait maintenant "rendre aux plus modestes une partie des efforts réalisés". "La réalité des choses, qui est incontestable, c'est que les impôts directs sur les ménages baissent. Ils ont baissé massivement cette année et ils continueront à baisser massivement l'année prochaine", a-t-il dit. Vendredi, Manuel Valls avait estimé que l'augmentation de la fiscalité à partir de 2010 lors du quinquennat de Nicolas Sarkozy, puis entre 2012 et 2014, après l'élection de François Hollande, avait "créé une forme de rupture entre les Français et l'impôt". Il y a eu "une hausse de la fiscalité sur les ménages, des seuils qui ont été extrêmement pénalisants pour les personnes âgées qui ne payaient pas l'impôt sur le revenu et qui ne payaient pas la taxe d'habitation, ou la taxe sur le foncier bâti ou la redevance, et qui sont rentrées dans l'impôt et ça a fait des dégâts considérables", a-t-il dit. (Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 le lundi 26 oct 2015 à 13:41

    Licencié en géographie....

  • bordo le lundi 26 oct 2015 à 12:57

    Eh, il est génial ! "Augmenter les impôts çà rapporte plus vite que réduire les dépenses". Je savais que nous avions des penseurs au gouvernement, mais à ce point...