France-Les femmes arrêtées projetaient des "actions violentes"

le
0
    PARIS, 8 septembre (Reuters) - Les trois femmes interpellées 
jeudi soir dans l'Essonne préparaient "vraisemblablement de 
nouvelles actions violentes" et "imminentes", a déclaré le 
ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve. 
    Un policier a été blessé lors de leur arrestation à 
Boussy-Saint-Antoine, liée à la découverte, dans la nuit de 
samedi à dimanche, d'une voiture contenant des bonbonnes de gaz, 
près de Notre-Dame de Paris.  
    "(Cette opération) a permis l'interpellation de trois 
individus, trois jeunes femmes impliquées dans la découverte 
d'une voiture remplie de bonbonnes de gaz dans la nuit de samedi 
à dimanche à Paris dans le Ve arrondissement", a déclaré Bernard 
Cazeneuve, qui s'exprimait de la place Beauvau. 
    "Ces jeunes femmes, âgées de 39, 23 et 19 ans, radicalisées, 
fanatisées, préparaient vraisemblablement de nouvelles actions 
violentes et de surcroît imminentes", a-t-il ajouté.    
    "Un policier de la DGSI a été blessé au couteau, à l'épaule, 
au cours de cette opération. Il est actuellement hospitalisé 
sans que ses jours ne soient en danger", a encore dit le 
ministre de l'Intérieur. 
    L'une des trois femmes interpellées a également été blessée 
par les policiers, qui ont ouvert le feu pour riposter. 
 
 (Simon Carraud, édité par Jean-Stpéhane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant