France: les éditeurs de contenus lancent une mesure de la qualité de l'internet

le
0
France: les éditeurs de contenus lancent une mesure de la qualité de l'internet
France: les éditeurs de contenus lancent une mesure de la qualité de l'internet

Un observatoire sur la qualité de l'internet fixe en France, se basant sur plus de six milliards de mesures par mois, a été dévoilé jeudi par les éditeurs en ligne et la société Cedexis, alors que l'Autorité des télécoms lancera le sien cet été.Ce baromètre mensuel est développé par le Geste, qui regroupe les principaux éditeurs en ligne français, et Cedexis, sorte d'"aiguilleur du net" qui réoriente les flux de requêtes vers les meilleurs fournisseurs d'accès internet au niveau mondial, en fonction du trafic en temps réel.Les données sont récoltées via 15 éditeurs de contenus - dont 20 Minutes, France Télévision, Le Monde, Les Echos, Le Figaro, L'Express, Radio France - qui par le biais de leur audience d'internautes "ont généré 6,15 milliards de mesures actives sur une période d'un mois".Cedexis a passé au crible le temps de chargement complet des pages web selon que l'internaute utilise les services des cinq principaux fournisseurs d'accès internet français.La société a relevé de "fortes disparités entre les internautes les plus rapides et les plus lents": en France métropolitaine, le temps de chargement médian des pages des 15 sites membres de l'observatoire est de 6,4 secondes, tous fournisseurs d'accès internet confondus, mais jusqu'à 32,5 secondes peuvent séparer les utilisateurs les plus rapides des plus lents."Cet écart démontre une importante fracture numérique, avec un fort décalage entre d'un côté les grandes villes, et de l'autre les campagnes et les zones péri-urbaines éloignées des noeuds de raccordement réseau. Il y a des zones d'ombre dans l'internet fixe comme il y en a dans le mobile entre la 2G, la 3G et la 4G, d'où l'importance de déployer la fibre optique", résume à l'AFP Julien Coulon, cofondateur de Cedexis.Selon ces mesures, Numericable (qui utilise le cable et la fibre, contrairement aux autres opérateurs qui utilisent encore majoritairement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant