France : les économistes pris par surprise par la baisse de la consommation

le
0

(AOF) - Les dépenses de consommation des ménages français en biens ont diminué de 0,8 % en juin, comme en mai, a annoncé l’Insee. Le consensus Reuters s’élevait à +0,1%. La consommation de biens alimentaires, d'habillement et de biens durables augmente mais cette hausse ne compense pas la chute des dépenses en énergie.

Sur l'ensemble du deuxième trimestre, la consommation des ménages en biens est stable (après +1,5 % au premier trimestre) : les dépenses alimentaires reculent tandis que la consommation en gaz et électricité demeure soutenue.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant