France-Les cartes des zones ouvertes le dimanche sous dix jours

le
0

PARIS, 18 septembre (Reuters) - Les cartes délimitant des zones où les commerces pourront être ouverts le dimanche et en soirée, objets d'une féroce opposition de la maire de Paris, seront publiées d'ici une dizaine de jours au plus tard, après ajustements, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Sa loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques a instauré des "zones touristiques internationales" où les commerces pourront ouvrir sans autorisation spécifique les dimanches et soirées. Les gares sont aussi concernées. La définition de ces cartes se fera par un arrêté soumis à consultation et dont la première mouture a provoqué la colère de la maire de la capitale, Anne Hidalgo, qui a adressé au ministre un courrier vif dans lequel elle fustige un zonage qui, selon elle, généralisera le travail le dimanche. ID:nL5N11L2J8 Le ministre des Finances, Michel Sapin, a semblé lui apporter son soutien face à son collègue de Bercy lorsqu'il a déclaré, mercredi sur LCP, qu'il fallait "écouter ceux qui connaissent la réalité du terrain". Interrogé vendredi en marge d'une visite à l'OCDE sur les ajustements qu'il pourrait faire face à ces avis contraires, le ministre de l'Economie a assuré avoir tenu compte de beaucoup d'observations, sans toutefois citer la maire de Paris. "J'ai pu prendre en compte tous les retours que j'ai reçus, que ce soit ceux des associations de commercants, ceux des maires d'arrondissement qui ont été nombreux et qui ont permis d'affiner à la fois nos chiffres et les perceptions", a-t-il dit à des journalistes. "Je suis très vigilant sur l'impact que ça peut avoir sur le commerce de proximité et donc c'est pourquoi, je l'ai dit plusieurs fois, je suis prêt à procéder à des aménagements des propositions qui ont été faites, à la lumière précisément de l'expérience locale qui m'est remontée. Et donc les ajustements sont en cours." Ayant fait valoir que son seul objectif était de "créer de l'activité, de l'emploi partout où c'est possible", Emmanuel Macron a fait savoir que les textes d'application paraîtraient très rapidement alors qu'ils étaient attendus d'ici fin octobre. "Le décret sera d'abord pris d'ici quelques jours (...) et sur la base des consultations et des retours que j'ai eus, l'arrêté (qui trace les cartes, ndlr) sera pris d'ici une dizaine de jours, maximum", a-t-il dit. (Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant