France-Les Atelières en liquidation judiciaire

le
0

LYON, 17 février (Reuters) - Le tribunal de commerce de Lyon a prononcé mardi la liquidation judiciaire des Atelières, société coopérative spécialisée dans la confection "Made in France" de lingerie féminine haut de gamme créée il y a deux ans par les ex-ouvrières de Lejaby. Déjà en difficulté il y a un an, les Atelières avaient réussi à éviter la liquidation grâce à une souscription publique qui leur avait rapporté 657.000 euros et à des prêts bancaires d'un montant de 350.000 euros garantis par la BPI. Arnaud Montebourg, alors ministre du Redressement productif, s'était réjoui de cette initiative qu'il avait soutenue et érigé les Atelières comme un modèle du "Made in France". La société coopérative était en cessation de paiement depuis la mi-janvier et la présidente des Atelières, Muriel Pernin, a expliqué à la sortie du tribunal avoir manqué le temps pour asseoir son projet et pérenniser les 30 emplois. L'entreprise n'a réalisé que 230.000 euros de chiffre d'affaires en 2014 en raison notamment de la chute du marché russe qui a affecté ses clients et son propre carnet de commandes. La maison Lejaby a ainsi divisé par deux ses commandes de sous-traitance auprès des Atelières. Muriel Pernin met également en avant le manque de réactivité des banques sollicitées pour soutenir le projet de la société de lancer sa propre collection de lingerie. "Les banques se sont engagées dans le bureau d'Arnaud Montebourg, mais on a dû attendre entre six et neuf mois pour obtenir les fonds. On est donc arrivés trop tard sur le marché", a-t-elle regretté. Les Atelières ont obtenu un sursis de 48 heures pour honorer leurs dernières commandes arrivées en début de semaine sur leur site internet. "Des commandes de citoyens qui ont tenté jusqu'au bout de nous soutenir". La déléguée du personnel, Amandine Bardy, a dit "espérer encore un miracle avec la présentation d'un repreneur". (Catherine Lagrange, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant