France-Les appels à la démission de Taubira se multiplient

le
1
    * La ministre de nouveau désavouée par l'exécutif 
    * Son départ n'est pas d'actualité, laisse entendre Valls 
    * La droite estime que son maintien est impossible 
 
 (Actualisé avec réactions) 
    PARIS, 23 décembre (Reuters) - Des responsables de la droite 
et du Front national appellent la ministre de la Justice 
Christiane Taubira à démissionner pour avoir affirmé mardi que 
l'exécutif avait renoncé à étendre la déchéance de nationalité 
aux binationaux nés Français. 
    Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé mercredi que 
François Hollande avait décidé de maintenir cette disposition 
contestée dans le projet de loi constitutionnelle sur la 
protection de la Nation présenté en conseil des ministres.  
    Manuel Valls a rappelé Christiane Taubira à l'ordre, 
assurant que "le respect de la parole présidentielle s'impose à 
tous", tout en laissant entendre que le départ de la Garde des 
Sceaux n'était pas d'actualité. 
    "Nous défendrons ensemble ce texte devant le Parlement. 
Chacun a droit à ses doutes, à ses interrogations, à ses 
questionnements et à ses analyses", a-t-il lors d'une conférence 
de presse. 
    Le député Les Républicains (LR) Eric Ciotti a estimé que 
Christiane Taubira, qui a publiquement combattu cette mesure, ne 
pouvait pas rester au gouvernement. 
    "Après le revirement qui est intervenu ce matin, Mme Taubira 
doit quitter ce gouvernement", a-t-il dit sur BFM TV. 
    "C'est une question de cohérence, d'abord, (...) c'est une 
question de dignité ensuite, de clarté vis-à-vis des Français, 
de crédibilité de la parole publique", a-t-il ajouté. 
    Pour son collègue Claude Goasguen, Christiane Taubira "doit 
partir, c'est une question absolument nécessaire". "On ne peut 
pas avoir un Garde des Sceaux qui dément tout ce que fait le 
gouvernement", a-t-il déclaré sur France Info. 
     
    "QUI EST DÉCHU?" 
    Le secrétaire général Les Républicains Eric Woerth souligne 
"l'énorme désaveu" et "l'humiliation publique" infligés à 
Christiane Taubira.  
    "Bon alors qui est déchu ? Christiane Taubira ou la 
nationalité ?", ironise un autre élu LR, Gérard Darmanin, sur 
Twitter, et l'ancien ministre LR Thierry Mariani se demande 
comment la ministre "peut encore rester au gouvernement". 
    Une question également formulée par Nicolas Dupont-Aignan, 
président de Debout la France. 
    "Déchéance de nationalité dans la réforme : tant mieux mais 
quel incroyable cafouillage ! Taubira n'a pas d'autre choix que 
de démissionner", a écrit pour sa part le numéro 2 du Front 
national Florian Philippot sur Twitter. 
    Le maire de Béziers Robert Menard, proche du FN, a estimé 
que la Garde des Sceaux avait été désavouée par le chef de 
l'Etat. "Elle part quand ?", écrit-il sur Twitter.  
    Des élus de gauche ont également relevé la position  
délicate de Christiane Taubira.  
    "Chère Christiane Taubira, ce n'est plus un serpent mais un 
boa. Bonnes fêtes Madame", a écrit sur Twitter le député Europe 
Ecologie-Les Verts (EELV) Sergio Coronado. 
    La ministre de la Justice, qui avait déclaré mardi sur une 
radio algérienne que la déchéance de nationalité ne figurerait 
pas dans le projet de loi et que le sujet "s'éteignait", a 
souligné mercredi que "ce qui est important, ce n'est pas ma 
présence ou non au sein du gouvernement." 
    "C'est la capacité pour le président de la République et le 
gouvernement de faire face aux dangers auxquels nous sommes 
confrontés et d'apporter les réponses les plus efficaces", 
a-t-elle dit.  
     "La seule fois où je me suis exprimée sur la déchéance de 
nationalité (...) je n'ai pas hésité à dire que ceux qui 
retournent leurs armes contre leurs compatriotes s'excluent eux 
même de la communauté nationale", s'est-elle défendue. 
 
 (Gérard Bon et Marine Pennetier, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dhote il y a 12 mois

    Dehors elle serait mieux mais elle retrouverait une liberté de paroles qui en inquiète peut être certain!!!