France-Les anti-loi Travail promettent une forte mobilisation

le
0
    PARIS, 14 juin (Reuters) - La CGT et Force ouvrière (FO), en 
pointe dans la contestation du de loi Travail, ont promis une 
mobilisation conséquente ce mardi, alors que le mouvement a 
semblé s'essouffler ces derniers temps à la fois dans la rue et 
dans les différents secteurs mobilisés.  
   "On sera au-dessus du million, je pense, selon nos chiffres 
évidemment", a déclaré le secrétaire général de la CGT Philippe 
Martinez sur RMC.  
    "Il y aura énormément de monde à Paris" pour manifester, a 
dit sur France 2 Jean-Claude Mailly, son homologue de FO.  
    Selon les deux organisations, entre 600 et 700 bus 
transportant des manifestants devaient gagner la capitale pour 
le défilé organisé à l'appel de l'intersyndicale. 
    Les sept organisations syndicales et de jeunesse mobilisées 
espèrent une participation supérieure à celle du 31 mars, qui 
avait marqué un pic avec 400.000 manifestants en France selon la 
police, 1,2 million selon les syndicats. 
    Le terme de "baroud d'honnneur" a été récusé à la fois par 
Philippe Martinez et Jean-Claude Mailly, les deux syndicalistes 
rappelant que deux autres journées de manifestations sont 
prévues, les 23 et 28 juin. 
    De son côté Laurent Berger, numéro un de la CFDT, syndicat 
réformiste soutenant le texte porté par la ministre du Travail 
Myriam El Khomri a appelé sur Europe 1 à l'apaisement.  
    "Il faudrait qu'on soit capable de faire face positivement 
aux événements heureux que sont l'Euro de football, l'arrivée de 
l'été ou la fête de la musique." 
    "Notre pays préfère s'hystériser et se foutre sur la gueule 
plutôt que discuter. Il y a en assez", a-t-il dit.  
    Cette nouvelle journée de mobilisation survient au lendemain 
du début de l'examen du projet de loi Travail au Sénat. 
       
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant