France-Les aides à l'export du charbon revues d'ici la COP21

le
0

PARIS, 8 septembre (Reuters) - La question des aides accordées par la France à l'industrie du charbon, l'énergie fossile la plus polluante, sera clarifiée d'ici la conférence sur le climat organisée à Paris en décembre, a-t-on rappelé mardi dans l'entourage de François Hollande. "Le président et le Premier ministre se sont engagés à ce qu'on aboutisse avant la COP21. Ce sera fait", a déclaré une conseillère du chef de l'Etat. Alors qu'approche le sommet visant à obtenir un accord global sur la lutte contre le réchauffement climatique, Paris devrait donc revoir les aides permettant de réduire les coûts à l'export vers les pays en développement des technologies du charbon, dont les centrales alimentées par ce combustible. Selon un document de travail du ministère de l'Ecologie daté du 25 juin et obtenu par Reuters, les crédits export charbon permettent à des industriels français comme Alstom de "ne pas être évincés dès les premiers tours des appels d'offres". Cette "note de problématique", un document adressé au Conseil national de la transition énergétique, rappelait en outre que 750 emplois directs et 2.000 indirects sont dépendants de l'industrie des technologies du charbon en France. François Hollande avait promis de les supprimer l'année dernière, un geste salué à l'époque par les Verts. Le Premier ministre, Manuel Valls, a depuis demandé à la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, de proposer un calendrier de retrait des crédits export charbon qui tienne compte des enjeux industriels. (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant