France-Les accès au dépôt pétrolier de Fos débloqués par la police

le
0
    MARSEILLE, 24 mai (Reuters) - Les accès au dépôt pétrolier 
de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) bloqués par des militants CGT 
dimanche soir ont été libérés mardi matin par les forces de 
l'ordre, apprend-t-on de source syndicale. 
    "Les gardes mobiles sont arrivés vers 04h30 et ont fait 
usage de canon à eau et de gaz lacrymogène pour faire partir les 
militants", a déclaré à Reuters Olivier Mateu, secrétaire de la 
CGT des Bouches-du-Rhône. "Les militants se sont repliés sur 
l'Union Locale de Fos-sur-Mer", a-t-il ajouté. 
    Plusieurs centaines de militants CGT de différentes 
professions bloquaient depuis dimanche le plus important dépôt 
pétrolier de France, qui dessert les trois raffineries et le 
complexe pétrochimique de l'étang de Berre, dans le cadre du 
mouvement social contre la loi travail. 
    Les agents du Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) et de 
sa filiale spécialisée dans le pétrole Fluxel ont également 
entamé lundi une grève reconductible à l'appel de la CGT. 
    Les deux terminaux portuaires à l'arrêt de Fos-Lavéra 
desservent les raffineries voisines de l'étang de Berre, mais 
aussi les oléoducs qui alimentent celles de Feyzin (Rhône), de 
Cressier en Suisse et de Karlsruhe en Allemagne. 
    Le blocage du port pétrolier et du dépôt de Fos-sur-Mer a 
entrainé une pénurie de carburant dans plusieurs centaines de 
stations du Sud-Est. 
    Le gouvernement avait indiqué plusieurs fois lundi par la 
bouche du Premier ministre Manuel Valls et du ministre des 
Finances Michel Sapin que les barrages sur les sites pétroliers 
seraient levés. 
 
 (Marc Leras, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant