France : Lemaître ira à Pékin mais pourrait zapper le 100m

le , mis à jour à 11:15
0
France : Lemaître ira à Pékin mais pourrait zapper le 100m
France : Lemaître ira à Pékin mais pourrait zapper le 100m

Blessé ces derniers jours aux muscles fessiers, Christophe Lemaitre (25 ans) a de nouveau pu s'entraîner à pleine puissance mardi soir à Aix-les-Bains. Le médaillé de bronze mondial sur 200m en 2011 se rendra bien à Pékin pour les Mondiaux mais pourrait faire l'impasse sur le 100m.

Après Yohann Diniz, Mahiedine Mekhissi, Christelle Daunay, Teddy Tamgho, Eloyse Lesueur et Antoinette Nana Djimou, l’équipe de France d’athlétisme ne va pas enregistrer un nouveau forfait d’envergure en vue des Mondiaux de Pékin (22-30 août 2015). Enquiquiné par ses muscles fessiers depuis plusieurs semaines (il a rechuté il y a trois semaines après une première blessure le 21 juin lors de l’Euro par équipes), Christophe Lemaitre a de nouveau pu enchaîner les courses à pleine vitesse mardi soir à l’entraînement.

« Je n’étais pas allé aussi vite depuis la dernière fois que je me suis blessé, explique l’athlète annécien, selon des propos rapportés par ledauphine.com. Techniquement, ce n’est pas encore ça, mais ça aurait été génial que tout revienne d’un coup. » Une séance néanmoins rassurante pour le double vice-champion d'Euro’e 2014 (100m, 200m), désormais prêt à s’envoler pour la capitale chinoise. Reste que le 6eme des JO de Londres (sur 200m) pourrait avoir du mal à jouer les premiers rôles, la blessure restant en embuscade : « L’objectif est d’aller très vite dès maintenant pour qu’il soit en forme en Chine, confie Pierre Carraz, son entraîneur, toujours sur ledauphine.com. Là-bas, il va vraiment lâcher les chevaux car c’est un compétiteur. S’il n’est pas prêt, il se reblessera. »

Afin de ménager l’organisme du quadruple champion d’Europe, le coach aixois et son protégé ont évoqué la possibilité de zapper le 100m chinois afin de garder un maximum de force et d’influx pour le 200, la distance fétiche de Lemaitre. « Même s’il va mieux, quelques séances vont lui manquer, souligne Carraz. On est dans le doute car c’est la première fois qu’on prépare une grande compétition dans ces conditions. Est-ce qu’il faut se servir du 100 m comme entraînement ou faire l’impasse ? Nous verrons sur place. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant