France-Légère baisse de la dette française au 3e trimestre

le
1
    PARIS, 23 décembre (Reuters) - La dette publique de la 
France a diminué de 2,2 milliards d'euros au troisième trimestre 
pour s'inscrire à 2.103,2 milliards à fin septembre, soit 
l'équivalent de 96,9% du PIB, selon les statistiques publiées 
mercredi par l'Insee. 
    Le ratio de dette sur PIB a ainsi baissé de 0,7 point par 
rapport à la fin du deuxième trimestre. 
    La seule dette de l'Etat a diminué de 1,1 milliard d'euros 
sur le trimestre pour s'élever à 1.671,6 milliards, précise 
l'Insee dans un communiqué. 
    Outre la dette de l'Etat, la dette publique au sens de 
Maastricht inclut celles des administrations de sécurité sociale 
(225,0 milliards fin septembre), des administrations publiques 
locales (184,6 milliards) et des organismes divers 
d'administration centrale (22,0 milliards). 
    La dette nette des administrations publiques s'élevait à 
1.894,3 milliards d'euros fin septembre, soit 87,3% du PIB, 
contre 87,9% à la fin du deuxième trimestre, en baisse de 1,4 
milliards sur trois mois, ajoute l'Insee. 
    Le gouvernement prévoyait dans la dernière trajectoire des 
finances publiques publiée en avril que la dette publique 
atteindrait 96,3% du PIB fin 2015 et culminerait à 97,0% en 2016 
avant de revenir à 96,9% en 2017. Le ratio de 2014, annoncé 
alors à 95,0%, a été depuis corrigé à 95,6%.  
    Lors de la présentation du cadrage macroéconomique du projet 
de loi de finances 2016, le ministre des Finances Michel Sapin 
avait indiqué que la dette publique se stabiliserait "nettement 
en dessous de 100% du PIB en 2016 avant de progressivement 
refluer". 
     
    Détail de la statistique : http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=40&date=20151223 
     
    Les indicateurs français en temps réel         ECONFR  
    Les indicateurs de la zone euro en temps réel  ECONEZ  
    Le point sur la conjoncture française          ECO/FR   
 
 (Yann Le Guernigou) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm il y a 12 mois

    Ne pas oublier que suite aux attentats, Bruxelles a permis a la France de sortir toutes les depenses de securite des deficits...

Partenaires Taux