France-Le tribunal repousse sa décision sur la reprise de GM&S

le
0
    PARIS, 19 juillet (Reuters) - Le tribunal de commerce de 
Poitiers a prolongé la période d'observation de l'équipementier 
en liquidation GM&S Industry jusqu'à lundi, pour laisser le 
temps aux parties prenantes au dossier de finaliser une offre 
ferme de reprise, ont annoncé mercredi les délégués syndicaux. 
    "C'est un délai pour lever les clauses suspensives", a 
précisé Jean-Marc Ducourtioux, délégué CGT GM&S. 
    Le groupe GMD a proposé de reprendre 120 salariés sur les 
270 que compte l'usine de La Souterraine, dans la Creuse.  
    Il a toutefois accompagné son offre de plusieurs conditions 
suspensives, notamment la conclusion d'un bail sur les bâtiments 
hébergeant GM&S et l'obtention d'un financement de 15 millions 
d'euros en vue de la modernisation de l'usine. Ces conditions 
n'étaient pas remplies mardi.   
    Les salariés de l'équipementier espèrent que le tribunal 
repoussera encore sa décision sur la reprise à la fin du mois 
d'août pour éviter de recevoir les lettres de licenciement 
pendant l'été.  
    L'Etat s'est, par ailleurs, engagé à payer les salaires 
jusqu'à la fin août, "quelle que soit l'issue des discussions et 
la décision du tribunal de commerce de Poitiers."   
 
 (Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant