France-Le service de régularisation des exilés fiscaux étoffé

le
2

PARIS, 2 novembre (Reuters) - Le nombre des fonctionnaires chargés de la régularisation des exilés fiscaux sera porté à 100 ou 120 l'année prochaine, contre une quarantaine actuellement, a annoncé dimanche le ministre des Finances Michel Sapin. "On pensait au début que quarante personnes suffiraient. L'année prochaine il y en aura plus de 100. Je pense qu'on va aller à 120", a-t-il déclaré sur France inter. Le gouvernement a annoncé fin octobre que la lutte contre la fraude et l'optimisation fiscale faisait partie des "mesures nouvelles" visant à économiser 3,6 milliards d'euros sur le budget 2015. Bercy a précisé qu'il escomptait 900 millions d'euros de plus en 2015 dans les caisses de l'Etat, le Service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) créé en juin 2013 croulant sous les demandes. En septembre, 31.000 demandes de régularisation seraient arrivées au STDR. (Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le dimanche 2 nov 2014 à 22:02

    On ne parle que des succès contre la fraude fiscale, mais malgré ces succès, le déficit ne se réduit pas, pire il augmente. Le problème de la France est il vraiment la fraude???

  • M1310580 le dimanche 2 nov 2014 à 21:18

    quand un pays doit devenir coercitif avec ses compatriotes, la fin n'est plus très loin !