France-Le second assaillant de l'église était fiché S

le , mis à jour à 09:38
4
 (Actualisé avec trois personnes placées en garde à vue) 
    PARIS, 28 juillet (Reuters) - Le second assaillant de 
l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) a été 
formellement identifié comme étant Abdel-Malik Nabil Petitjean, 
et était fiché pour radicalisation, a-t-on appris jeudi de 
sources judiciaire et policière.  
    "Après comparaison ADN, il apparaît que le second terroriste 
est identifié comme étant Abdel-Malik Nabil Petitjean, né le 14 
novembre 1996 à Saint-Dié-des-Vosges", en Lorraine, a dit une 
source judiciaire.  
    Selon une source policière, il faisait l'objet d'une fiche S 
- pour "sûreté de l'Etat" - pour radicalisation depuis le mois 
de juin.  
    Trois personnes dans son entourage familial ont été placées 
en garde à vue mercredi, a-t-on appris de source judiciaire.  
    La carte nationale d'identité d'Abdel-Malik Nabil Petitjean 
avait été retrouvée au domicile d'Adel Kermiche, l'autre auteur 
de l'attaque commise mardi et revendiquée par l'Etat islamique.  
    Adel Kermiche, 19 ans, était originaire de Mont-Saint-Aignan 
(Seine-Maritime). Aucune condamnation ne figurait sur son casier 
judiciaire mais il était connu de la justice antiterroriste pour 
avoir tenté à deux reprises de gagner la Syrie en 2015. 
    Les deux assaillants, qui se revendiquaient de 
l'organisation djihadiste, ont tué mardi matin à l'arme blanche 
un prêtre et gravement blessé un fidèle avant d'être abattus par 
les forces de l'ordre à leur sortie de l'église. 
 
 (Chine Labbé, avec Service France, édité par Marine Pennetier) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 4 mois

    Ca sert à quoi ces fiches S? Ca donne du boulot à des foncs. A part ça?

  • M4709037 il y a 4 mois

    à quoi bon ficher S si lesdits fichés S sont libres de leurs mouvements sans être empêcher de commettre leurs crimes ? beaucoup de tâches administratives qui font l'objet de commentaires politiques et médiatiques mais qui en pratique ne servent à rien.

  • frk987 il y a 4 mois

    Il s'y sont pris à deux pour assassiner un vieillard de 86 ans...fallait bien ça au moins dès fois que le prêtre fut armé sous sa soutane !!!! On voit là tout leur courage et leur bravoure, ah j'oubliais d'autres aussi vieux dans l'assemblée et des vieilles sœurs. Quel exploit.

  • patgabon il y a 4 mois

    plus que 11198 fichés S à éliminer