France-Le redressement d'EDF ne doit pas peser sur les tarifs-Royal

le
6
    PARIS, 7 mars (Reuters) - Le redressement économique d'EDF 
 EDF.PA , confronté à une chute des prix de marché, ne doit pas 
peser sur les tarifs de l'électricité en France, a déclaré lundi 
la ministre de l'Energie Ségolène Royal.  
    "Je demande à EDF de faire des progrès de productivité, de 
conquérir aussi des marchés à l'étranger, d'investir dans le 
renouvelable qui apporte des moyens mais de ne pas faire peser 
le redressement de l'entreprise sur les factures que payent les 
Français", a-t-elle dit sur TF1.  
    "La hausse à mon avis devrait être de 0,5% mais pas plus", 
a-t-elle ajouté.  
    En février, le PDG d'EDF Jean-Bernard Lévy a une nouvelle 
fois appelé de ses voeux un rattrapage des tarifs réglementés, 
qui ont augmenté de 2,5% le 1er août dernier.  
    La Commission de régulation de l'énergie (CRE) avait 
préconisé l'an dernier une hausse comprise entre 3,5% et 8% pour 
compenser l'insuffisance des hausses survenues depuis 2012.  
    L'Etat français détient 84,9% du capital du groupe 
d'électricité public, secoué par une crise au sommet après la 
confirmation lundi de la démission de son directeur financier 
sur fond de désaccords autour d'un projet d'EPR en 
Grande-Bretagne  ID:nL5N16F140 .  
 
 (Marine Pennetier, édité par Danielle Rouquié) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pepitobo le mardi 8 mar 2016 à 15:05

    curieux ces responsables politiques qui,se melent d'economie...partout ou ils passent ils ne laissent que ruines et regrets!!!

  • jhernan5 le mardi 8 mar 2016 à 11:25

    Le retour à l'âge de pierre : c'est ce que préconisent les écolos et Madame Ségolène la reine du propos démagogique. Elle devrait pourtant savoir que pour réduire le déficit public il a fallu augmenter les impôts. Et de plus de 0.50 %.

  • M241264 le mardi 8 mar 2016 à 09:26

    Faut vraiment qu elle fasse un stage en entreprise pour comprendre comment ça marche !!!C'est a cause de ses mesurées utopistes sur les énergies renouvelables qu elle a détruit EDF !!!La France et EDF était les leader du nucléaire, ç est une énergie non polluante , que nous pouvons de plus exporter , mais avec toutes les contraintes et taxes qu'on demande a EDF de payer faut pas s étonner de voir qu'on commence a avoir des problèmes !!

  • M9417802 le lundi 7 mar 2016 à 23:44

    Toutes ces décisions, et tant d'autres que je ne peux énumérer, visent à ruiner l'entreprise au profils d'une minorité d'entreprises privées dont nos politiques sont actionnaires directement ou indirectement. Une fois que ces privés auront pompé tout l'argent du système sans maintenir l'outil de production, ils viendront pleurer auprès du gouvernement, qui renationalisera edf avec une nouvelle fois l'argent du peuple ! Réveillez-vous. Edf n'est qu'une infime partie de l'enfumage général.

  • M9417802 le lundi 7 mar 2016 à 23:40

    La commission européenne qui impose à edf de lâcher l'exploitation des barrages en France, exploitation qui sert à la sûreté nucléaire ainsi qu'à la gestion des cours d'eau, au profit des privés. Et tout ceci après des milliards investis par edf dans la remise à niveau du parc hydraulique. L'état et l'Europe sont coupables de la faillite de l'entreprise, qui est un bijou industriel français appartenant au peuple et financé par le peuple

  • M9417802 le lundi 7 mar 2016 à 23:33

    Que cette ministre se taise une bonne fois pour toute. Toutes ses interventions font s'écrouler la valorisation de l'entreprise. De plus, l'état est coupable entre autre de la destruction de l'entreprise. Ouverture à la concurrence qui n'a rien fait d'autre que de faire exploser les prix aux particuliers. L'ARENH, un système qui oblige edf à revendre moins cher que ses coûts de production l'électricité à ses concourents pour qu'ils puissent être moins cher qu'edf.