France-Le quinquennat "pas tout à fait" réussi, juge Mandon

le
1
    PARIS, 15 mai (Reuters) - Le secrétaire d'Etat à 
l'Enseignement supérieur et la Recherche, Thierry Mandon, a 
estimé dimanche que le quinquennat de François Hollande n'était 
"pas tout à fait" réussi et qu'il lui faudrait plus qu'un bilan 
pour briguer un second mandat en 2017. 
    Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, il a par ailleurs de 
nouveau jugé indispensable des primaires à gauche pour désigner 
le candidat qui portera les couleurs du Parti socialiste et de 
ses alliés lors de ce scrutin. 
    Prié de dire si François Hollande méritait un deuxième 
mandat, il a répondu : "D'abord il faut qu'on réussisse le 
quinquennat, ce qui n'est pas tout à fait le cas." 
    "Deuxièmement (...) quel que soit notre candidat, si le 
quinquennat, le prochain, c'est de dire 'on a été super bons, 
redonnez-nous cinq ans pour qu'on continue', je pense que ça ne 
suffira pas tout à fait", a-t-il ajouté. 
    Pour lui, il est notamment nécessaire de réformer la vie 
politique française et de moderniser une "machine à gouverner" 
qu'il juge "obsolète". 
    "Là-dessus, il y a des propositions intéressantes à faire 
dans le cadre d'une nouvelle élection présidentielle", a insisté 
Thierry Mandon. 
    Quant aux primaires, elles sont "institutionnellement 
indispensables", a estimé le secrétaire d'Etat. "Il faut élargir 
le choix des candidats (...) Il faut des débats pour finaliser 
les options." 
    Dans un système politique tripolaire comme l'est devenu le 
système français avec l'émergence du Front national, "s'il n'y a 
pas de rassemblement et de sélection d'un candidat validé par 
tout le monde, vous disparaissez du deuxième tour", a-t-il 
ajouté.  
     
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Marc Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 7 mois

    Mr Mandon manie bien bien l'euphémisme